Notion de traitement en Shiatsu

En médecine orientale,  la notion de syndrome est essentielle et dépasse la notion de maladie.  Ne dit-on  pas « un symptôme,  vingt causes, une cause, vingt symptômes.»

ltsuo Tsuda nous éclaire à ce propos en nous disant que la science est une science de la généralité, un moyen  statistique d'observation d'une  grande  population.

La médecine orientale,  et donc le shiatsu,  sont des sciences du "particulier"  et chaque  personne est un personnage unique, qui réagit à sa propre manière aux stimuli de l'environnement.

Ses réactions  face à tel problème  seront uniques  et les symptômes rencontrés ne seront pas les mêmes sur deux personnes face à une même stimulation.

Le rôle du praticien sera de détecter selon les techniques de bilan énergétique du Shiatsu (diagnostique chez les médecins allopathique)  les organes ou circuits (méridiens) atteints.

Le Shiatsu ne traite pas un symptôme mais la cause d'un dysfonctionnement.

Dans bien des cas, le traitement shiatsu associé  à des conseils  alimentaires ou des mouvements de santé  suffisent pour apporter  une amélioration.

Texte inspiré de : Kenko Shiatsu traditionnel. Hervé Eugène